samedi 5 juillet 2008

Communiqué de Guerre à la guerre suite à la manif du 3 juillet

Malgré la pluie et la police, Guerre à la guerre se faufile jusqu’à la parade

Québec, le 3 juillet 2008. – Près de 500 antimilitaristes et pacifistes ont répondu à l’appel du collectif Guerre à la guerre et ont marché dans les rues de Québec pour dénoncer la cérémonie du droit de cité, la parade militaire des Forces armées canadiennes et la mission canadienne en Afghanistan.

Malgré la pluie diluvienne et un dispositif de sécurité imposant, le contingent orange, dont l’objectif était de perturber les activités officielles de l’Armée, est parvenu à se faufiler jusqu’aux abords de la parade et à être vu et entendu par les militaires, leurs familles et leurs supporters. Regroupés autour de la porte St-Louis, les manifestants ont scandé des slogans antimilitaristes aux soldats, distribués des tracts aux passants et « gâché l’ambiance » selon plusieurs supporters peu heureux de voir que la police n’était pas parvenue à nous tenir à distance.

Le contingent vert, contingent sécuritaire accessible aux familles, a quand à lui marché sur la rue St-Jean avant de terminer son parcours à l’Hôtel de ville. À noter que le contingent vert a lui aussi été capable de se rapprocher de la parade et de lui signifier sa désapprobation.

De plus, nous tenons à souligner qu’en matinée, une quarantaine de militants antimilitaristes et pacifistes proches de notre organisation ont perturbé la cérémonie du droit de cité. En effet, ceux-ci ont bruyamment « enterré » le discours de « labeauminable » maire Labeaume et lancé des confettis dans la cérémonie.


1 commentaire:

Matthias a dit…

Salut!
T'étais aussi là le 3 juillet? Je t'ai pas vu...
T'as trouvé la communiquè où?
Je vais la publier aussi sur mon blogue. Mes photos/vidéos sont toujours à venir (je ne trouve pas ma cable de connection...)