mercredi 21 mai 2008

Des pubs pour la prostitution regionale dans Le Quotidien

Un article publie sur LBR.ca il y a une semaine :

Le 14 février dernier, on pouvait lire sur la page titre du journal le Quotidien : « Bulletin du sexe » les 2 premières pages étaient donc consacrées au fameux « salon de massage » dont on peut lire les petites annonces à chaque matin sous la rubrique du même nom. Avec un titre, qui peut attirer petits et grands, et ces 4 photos du site où l’on pouvait lire les grands titres, le journal faisait presque la promotion de ces salons et de leur site. En tapant « salon de massage du Saguenay » sur Google, on découvre cette page web à caractère très pornographique dont parle le journal. Outrée par le fait que même mon petit trouvait le contenu de l’article bien rigolo, j’ai décidé d’écrire au journal le Quotidien afin de lui faire part de ma frustration. Voici donc ma lettre :

À qui de droit,

Je vous écris au sujet de vos annonces classées qui paraissent dans les colonnes "Messages personnels" et "Services de massages" à tous les jours dans votre journal. Plus particulièrement à propos de l'article et la page couverture du 14 février dernier, celui intitulé "Bulletin du sexe". Commençons tout d'abord avec ce dernier.

Dans cet article, vous parliez du phénomène des « Salons de massage » et expliquiez ce qu'on peut voir sur le fameux site en donnant quelques commentaires qu'on peut y lire, mais aucune dénonciation n'y a été faite. Dans les 2 pages où vous parliez du site, on voyait 4 photos du site en plus de celle en page couverture, on pouvait donc facilement lire : "Salon de massage du Saguenay", que n'importe qui peut aller taper sur Google par exemple. Ces personnes auront ainsi accès à ce site et avoir la chance d'y lire les merveilleuses informations aussi stupides qu'irrationnelles qu’on y voit en plus d'y observer des photos à caractère carrément pornographiques des supposés "massages".

On sait bien que la section des petites annonces contient toujours plus d'une dizaine de ce type d'annonces et que ceux qui y offrent des services de "vrais" massages y sont en minorité et sont malheureusement dans l'obligation de spécifier qu'ils ne sont pas sexuels. Ce fameux 14 février, je m'attendais à lire un article dénonçant carrément qu'un tel site internet existe. À mon grand étonnement, on ne fait que le décrire comme s'il s'agissait d'un site tout à fait normal. Déjà que c'est une honte qu'il y ait des petites annonces "louches", nous n'avions pas besoin de connaître l'existence d'un tel site où les "centres de massages" et leurs "masseuses" y sont cotés! C'est carrément immoral de mettre en plus des images, sur votre page couverture le titre sous lequel on peut le retrouver!

Je vous dit donc Bravo! Ça donne de bonnes idées aux enfants (y compris les vôtres) qui ont accès à un ordinateur... Franchement, les journaux sont à la vue de tous y compris des jeunes enfants!

Pour terminer, cela est vraiment désolant de voir qu'un journal comme le vôtre puisse faire quelque chose de la sorte, quelle crédibilité! Honnêtement, je crois que c'est horrible de voir que les journaux font des profits avec la prostitution. Merci pour l'exemple.

Lydia Fortin, Alma

2 commentaires:

La couène au vent a dit…

Comme vous l'avez peut-etre remarque, j'ai supprime les 2 messages precedemment publie par un certain "anarcho-pragmatiste". Les opinions presentes surfait beaucoup trop sur la vague anti-feministe que les animateurs populistes se plaisent tant a nous submerger. Ce certain utilisateur n'a nullement compris la situation discutee et son mepris est inacceptable. De plus, malgre le pseudonyme de cet individu, notez que ses positions n'ont rien a voir avec celles des anarchistes.

universzen a dit…

Il est reconnu que le massage détend les nœuds musculaires et déstresse le corps et l’esprit, pour cela, il fat se fier aux professionnels